La musique de la pluie

Publié le par Brigitte Villeneuve

Pour les petits et les grands enfants
Pour les petits et les grands enfants

Quel plaisir d'écouter la pluie tomber confortablement installé à l'abri !

Bernardin de Saint-Pierre a décrit d'une façon remarquable cette sensation si agréable.Voici quelques passages extraits de " Études de la nature " ( 1784) :

"La nature est si bonne qu'elle tourne à notre plaisir tous ses phénomènes"...

"Je prends, par exemple, du plaisir lorsqu'il pleut à verse, que je vois les vieux murs mousseux tout dégouttants d'eau, et que j'entends les murmures des vents qui se mêlent aux frémissements de la pluie. Ces bruits mélancoliques me jettent, pendant la nuit, dans un doux et profond sommeil...Je ne sais à quelle loi physique les philosophes peuvent rapporter les sensations de la mélancolie. Pour moi, je trouve que ce sont les affections de l'âme les plus voluptueuses. Cela vient, ce me semble, de ce qu'elle satisfait à la fois les deux puissances dont nous sommes formés, le corps et l'âme, le sentiment de notre misère et celui de notre excellence. Ainsi, par exemple, dans le mauvais temps, le sentiment de ma misère humaine se tranquillise, en ce que je vois qu'il pleut, et que je suis à l'abri ; qu'il vente, et que je suis dans mon lit bien chaudement."

..."Il faut, pour jouir du mauvais temps, que notre âme voyage, et que notre corps se repose. C'est par l'harmonie de ces deux puissances de nous-mêmes que les plus terribles révolutions de la nature nous intéressent davantage que ses tableaux les plus riants...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article