Le Vent

Publié le par Brigitte Villeneuve

Le Vent

Ce matin, alors que j'étais seule dans mon jardin, de légers balancements des branches du bouleau pleureur m'ont inspiré ces quelques lignes...

Poser son regard quelques instants sur la Nature, l'observer attentivement, attendre...

Elle finit par nous parler.

En ville il suffit d'une petite fleur.

Commenter cet article